Franchise assurance habitation : qu’est-ce que c’est ?

Le contrat d’assurance habitation recouvre les biens immobiliers et mobiliers en cas d’accident, en fonction des garanties souscrites par l’assuré. Ce contrat est constitué de plusieurs éléments à examiner soigneusement avant souscription, à la manière de la franchise. On va maintenant connaître ce que c’est et comment ça marche.

Qu’est-ce qu’une franchise assurance

Dans le domaine d’une assurance habitation, la franchise est un montant qui reste à la charge de l’assuré après indemnisation par l’assureur. La franchise assurance habitation est définie dès la souscription du contrat d’assurance habitation, ensuite à chaque échéance par an du contrat. Son coût varie en fonction des compagnies d’assurance mais également en fonction de la nature du sinistre et les garanties souscrites par l’assuré. Il faut noter que chacun des contrats d’assurance doit déclarer minutieusement les franchises, les conditions d’application, les plafonds de garantie et les seuils de déclenchement.  Le fonctionnement de la franchise peut changer en fonction des contrats d’assurance habitation, impactant le coût d’indemnisation. Elle peut être relative ou absolue.

Le calcul de la franchise d’assurance habitation

On peut calculer la franchise incluse dans le contrat d’assurance habitation de différentes manières en fonction des contrats et des compagnies d’assurance. Cela peut être un montant fixe en euro, un seuil de 100 euros par exemple. Il peut s’agir d’un pourcentage de la somme de l’indemnisation. Ou encore d’une association de ces deux formules, c’est-à-dire un pourcentage basé sur l’indemnité à verser avec un plafond fixe qu’on ne doit pas dépasser. Notons que la somme des franchises peut diminuer quand le contrat souscrit possède de nombreuses garanties, comme dans un contrat d’habitation multirisque. Comme à la Matmut, car quelques garanties incluses dans le contrat d’assurance multirisque habitation ne pressentent pas de franchise déduire de la somme de l’indemnisation.

Les types de franchise assurance habitation

La franchise relative : c’est quand votre contrat prévoit une franchise de 150 euros et quand les dégâts causés par un sinistre ne dépassent pas 150 euros, vous n’allez pas être indemnisé. Par contre, si les frais engendrés dépassent la franchise, vous allez être remboursé en totalité. Cette franchise est également appelée franchise simple dans certaines compagnies d’assurance.

La franchise absolue est la plus utilisée. Lorsque votre contrat d’assurance inclut une franchise absolue, cela signifie que vous n’allez pas être indemnisé quand le sinistre se situe en bas du seuil de la franchise. Quand les frais dépassent la franchise, la compagnie d’assurance vous indemnise la différence entre la somme des dégâts et le seuil de la franchise. Par exemple, lorsque la franchise est de 150 euros et les dégâts à 200 euros, vous ne serez indemnisé que de 50 euros.

Orages et pluies violentes : quelles démarches auprès de l’assurance ?
Souscrire une assurance habitation en ligne : mode d’emploi