C’est quoi un tableau d’amortissement ?

Il n’est pas seulement important de connaître vos mensualités et le taux de l’intérêt lors de la souscription de votre prêt auprès d’une banque traditionnelle ou d’une banque en ligne, il est aussi intéressant d’étudier l’amortissement de votre prêt avec l’aide d’un tableau d’amortissement.

Mais qu’est-ce qu’un tableau d’amortissement ? Quels sont les différents types de tableaux d’amortissement ? Comment calculer votre amortissement ?

Qu’est-ce qu’un tableau d’amortissement ?

Appelé également plan de remboursement ou échéancier, le tableau d’amortissement permet de voir et connaître le montant déjà remboursé, le reste à remboursé ou le capital restant dû. Vous pouvez également visualiser à première vue le coût global et le sous-total par année de votre crédit.

C’est l’organisme auprès duquel vous avez souscrit votre crédit qui établit le tableau d’amortissement. D’après le Code de consommation, le tableau d’amortissement est obligatoire pour la constitution de dossiers d’offre de prêt.

Il faut attendre le déblocage de fonds pour obtenir le tableau de remboursement définitif.

Le tableau d’amortissement comprend 5 colonnes : le mois de l’échéance, le montant, les intérêts, le capital remboursé et le capital restant dû.

Les différents types d’amortissement

Il existe trois types d’amortissement :

L’amortissement in fine c’est le remboursement de la totalité du capital en une seule fois, lors de la dernière échéance. Vous utilisez ce type d’amortissement lorsque vous espérez gagner une somme importante d’argent à la fin de votre prêt. Pour les autres échéances, vous ne remboursez que les intérêts et l’assurance.

L’amortissement progressif : toutes les échéances sont pareilles. Au départ, le capital versé est faible et augmente progressivement, par contre le remboursement des intérêts est dégressif, c’est-à-dire plus élevé au départ, et diminue par la suite.

L’amortissement constant : avec ce type de tableau d’amortissement, les échéances sont dégressives Les échéances sont plus élevées au départ et diminuent par la suite. Les échéances renferment toujours le même part de capital, mais les intérêts, calculés sur le capital restant dû, diminuent petit à petit.

Mode de calcul de l’amortissement

Le calcul de l’amortissement comporte le nombre de mensualités de remboursement, le capital emprunté, le taux d’intérêt de l’emprunt, le taux de l’assurance.

Comme le calcul manuel de l’amortissement est compliqué, utilisé le simulateur de tableau d’amortissement en ligne en indiquant tout simplement le montant de l’emprunt, la durée de remboursement en mois ou en années, le taux d’intérêt du crédit et le taux de l’assurance emprunteur. Le calcul des mensualités se fait automatiquement. Vous obtiendrez en un seul clic votre tableau d’amortissement.

Comment comparer les meilleures offres en termes de crédit immobilier ?
Peut-on emprunter après 60 ans ?