Comment bien assurer son objet connecté ?

Les objets connectés tels que les tablettes, les ordinateurs portables ou les enceintes Bluetooth sont présents tous les jours dans notre vie quotidienne. Ce sont des objets pratiques, mais du fait de leurs prix élevés et de leur fragilité, il est important de prendre une assurance dédiée spécialement à ce type d’objets. La question qui se pose est de savoir comment choisir la meilleure assurance pour son objet connecté ?

Quelles sont les opportunités liées aux objets connectés pour les assureurs ?

Du fait de la multiplication des objets connectés dans le quotidien, trois secteurs intéressent les assureurs. En premier, en matière d’assurance automobile qui est en pleine croissance à cause de l’apparition des nouvelles voitures connecté. L’autre secteur d’assurance très porteur grâce à l’utilisation des nouvelles technologies de la communication est celle de l’assurance habitation de maisons connectées. Ces habitations hypers connectés sont considérées comme étant sûrs par rapport aux maisons traditionnelles, par exemple le système de détection de fumer est en liaison permanente avec une caserne de pompiers. Pour l’assurance santé, l’existence des appareils comme le smartphone, ou le bracelet connecté permet de suivre en temps réel l’état de santé d’une personne qui a souscrit une assurance, le cas échéant l’assureur pourrait l’inciter à suivre un comportement raisonnable dans le but de limiter les risques. Dans cette optique, les assureurs offrent de nouvelle, adaptée à l’apparition des nouvelles techniques liés aux objets connectés dans le but d’améliorer leurs images auprès du grand public.

Comment sont assurés les objets connectés ?

Les objets connectés peuvent être assurés comme n’importe quel objet ordinaire. Étant donné la fragilité de ces objets, elles sont plus facilement endommagés par l’eau, la chaleur ou des oxydants. Pour être remboursé intégralement la souscription d’une assurance multirisques comme en matière d’habitation. Par exemple lors d’un court-circuit électrique pour espérer être intégralement indemnisé, il est important de conserver les factures, car les assureurs ont tendance à les réclamer en cas de sinistre. Pour les appareils nomades comme les GPS par exemple, une assurance multimédia pour couvrir les risques de vol. Ce genre d’assurance s’applique aux appareils domestiques.

Le cas particulier de la cyber assurance

L’utilisation des appareils connectés n’est pas sans risque du fait de la multiplication des cyberattaques ou le vol des données ou une utilisation frauduleuse. Devant la multiplication des actes de cybercriminalité, les assureurs ont mis en place un système d’assurance préventif. Ainsi, assurer un objet connecté contre les risques criminels passe par une surveillance accrue en passant par internet pour prévenir ou détecter les fraudes. Mais dans le cas d’un grave dommage, une indemnisation est possible à la hauteur du préjudice.

Orages et pluies violentes : quelles démarches auprès de l’assurance ?
Souscrire une assurance habitation en ligne : mode d’emploi